Sandrine Mulas

Sandrine Mulas

Photographe Reporter pour la presse depuis 10 ans, je vous propose maintenant mes services pour illustrer la vie de votre activité professionnelle.
Mes reportages corporate servent à mettre en valeur votre savoir faire pour communiquer sur vos valeurs mais aussi partager vos projets, faire visiter vos locaux, présenter vos collaborateurs, mettre en avant vos partenaires et évènements lors de moments importants.
 
Photos portrait corporate en situation et portraits de groupe dans l'entreprise
La vie en entreprise : mise en situation de vos collaborateurs.
Vos lieux -Visuels d'intérieurs : usines, technologie, bureaux, boutiques, hôtels et autre
Vos savoir faire : Artisans, créateur, concepteurs…
Vos produits réalisés en situation d’utilisation…

Le petit détail final qui parfait mes compétences, je peux vous proposer des oeuvres originales pour la décoration de vos intérieurs professionnels en vous faisant bénéficier de la déduction fiscale pour l’achat d’oeuvres d’art.

 


Fille d’un dessinateur-illustrateur, Sandrine Mulas est née à Lyon en 1972.
A 20 ans, c’est en tant que basketteuse professionnelle, à la position de meneuse que Sandrine développe son esprit combatif, la réactivité de son regard et son analyse du mouvement.


Plus tard, c’est auprès de Patrice Cadiou, sculpteur et peintre que Sandrine appréhende la lumière et ses jeux, les volumes, l’émotion, la respiration et l’intention... Elle y fera ses premières armes de photographe.
Passionnée par l’humain en général, elle se lance dans le projet « Rives Blanches », dans lequel elle présente les portraits de personnes âgées dans le monde rural actuel. Un livre du même nom sort en 2009 aux éditions «Abbaye d’Auberive» dans lequel figurent tous ces portraits poignants de vérité.
Puis elle continue sa quête d’émotions en évoluant permis les photographes officiels des plus grands artistes, chanteurs et comédiens entre 2010 et 2013 pour les magazines Purecharts et Pure people.


En 2012, Sandrine réalise un reportage vidéo sur Marcel Amont grâce auquel il reviendra sur le devant de la scène et s’improvise clippeuse pour des jeunes artistes français.
En 2013, elle lance le concept « T’es toi » dans lequel elle photographie des modèles de tous styles, métiers et classes sociales, en leur demandant simplement de se grimer le visage au charbon.
En Novembre 2013, Première présentation de la série « T’es toi » aux Boutographies de Rouen
Ce projet participatif se concrétise par un nouveau livre aux « éditions Pythagore » qui verra le jour en septembre 2014, réunissant plus de 300 portraits dans lequel le mot « intention » prend tout son sens ...
En Juillet-Aout 2015, elle présente sa série " La Chute " dans le cadre de l'exposition internationale " Enfin l'Expedition " à Chateauvillain.
En Mai 2016, elle reçoit le 1er Prix « Des clic et des classes 2016 » sur la série « regarde tout change » Réalisée avec les enfants d’une classe de Cycle3 de Haute marne.
La série sera exposée au « Rencontres de la photographie d’Arles » de Mai à Septembre 2016.
En Juillet-Aout 2016, dans le cadre de l'exposition internationale " « Destinées » à Chateauvillain. elle expose une sélection de sa série « T’es toi » qui comporte maintenant 350 visages, 3 de ses oeuvres extraites de sa série «  Regarde le silence «  2 de sa série « Calme »
En Septembre 2016, elle expose sa série « Urban pulsion »  au Ghost show de Camden town de Londres
En Octobre 2016, elle dévoile sa nouvelle série "Paris,toits et moi" à la galerie Enora du quartier Art drouot dans le cadre des nuits blanches parisiennes.
Série en cours de transformation qui devient BIGFIVE.CITY. Une création graphique contemporaine réalisée à partie de prises de vues faites des toits de grandes villes européennes.
Novembre 2016, elle expose "A bout de souffle - Vendéee globe" galerie Enora à l'occasion de la présentation officielle de la montre série limitée SNSM Cinquantenaire.
En Janvier 2017, elle expose « Urban pulsion » lors du Pigneto mondo de Rome
En Février 2017, elle expose « Amsterd-amer » au East west pop-up art à Amsterdam
En Mai 2017, elle expose « Roma Amor » lors du « Il Pigneto mostra temporanea » de Rome
En Mai 2017, Présentation de la série « Urban Pulsion » au show off lors de la manifestation « les invités de Villeurbanne «
En Juin 2017, Affichage de la série "Les assises" sur les murs des bâtiments dans la banlieue de Troyes : Projet validé « INSIDE OUT" de JR. Un série réalisée avec les jeunes des banlieues de Troyes dans le but de renouer le lien entre jeunes-personnes âgées.




Recevez des infos sur les activités de Sandrine Mulas directement dans votre boite aux lettres

Sandrine Mulas - Photography - Siret : 491881595 00020 - APE : 9003B-


Site by JLH