T'ES (qui) TOI

Publié le mercredi, 20 novembre 2019 dans la catégorie Des newsletters

T'ES (qui) TOI

L'interprétation d'un visage

De l'anthropologie criminelle à l'art

​​

 

L'art ancien de la lecture du visage date du VIe siècle avant Jésus-Christ et fait intégralement partie de la pratique médicale chinoise. Cet art traduit la croyance centrale propre à la médecine chinoise que la partie est le reflet du tout. Autrement dit, nos visages peuvent servir à comprendre notre corps, notre vie et notre caractère. 

La morphopsychologie est l’étude des rapports qui existent entre votre visage et votre psychologie.

Selon cette technique, la forme, les traits de votre visage détermineraient votre caractère profond.

Sa géométrie serait donc logique, établie d'avance, et reconnaissable ?


Selon les préceptes des tenants de cette technique, si vous êtes ouvert, colérique, battant, cela se voit sur votre visage. 

Ce procédé est ancien, il remonte à Hippocrate et Aristote, mais il a été réellement systématisé au XVIIIème siècle. C’est Johann Caspar Lavater (aidé par Goethe) qui, le premier, a élaboré une théorie visant à démontrer que de la forme et de la position des yeux, de la bouche, du nez, des oreilles, du front, on pouvait déduire le caractère d’un individu.

Votre caractère ? ok

Mais la possibilité d'être un potentiel criminel ? y avez vous pensé ?

Alphonse Bertillon et l'identification des personnes (1880-1914)

Alphonse Bertillon (1853-1914) tient une place essentielle dans l’histoire des savoirs sur le crime durant la période comprise entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Alphonse Bertillon est unanimement reconnu comme l’un des fondateurs de la police scientifique et considéré comme le fondateur de l’anthropométrie, de la photographie signalétique.

Pédagogue et vulgarisateur, il met en place une véritable didactique qui accorde une large place à l’image. Les vastes panneaux photographiques des séries de nez, de fronts et d’oreilles, les planches colorées de la classification de l’iris, les multiples typologies de portraits composent une iconographie qui recourt souvent au spectaculaire : photographies de cadavres, mannequins en cire mimant les opérations de mensurations, empreintes sanglantes.

Grâce à ce nouveau répertoire visuel, Bertillon impose une stratégie d’observation qui transforme profondément le regard policier. Le corps criminel, stigmatisé et médicalisé à travers une grille anthropologique d’identification, est considéré selon ses différences morphologiques. De la sorte, le « bertillonnage » rencontre en grand succès auprès de l’anthropologie criminelle qui tente de définir les stigmates morphologiques et physiologiques du criminel-né.

Cette exposition est le fruit de ma recherche croisée entre l'introspection personnelle révélée de  "T'es toi"  et le Bertillonnage.

Comment, juste sur une morphologie, est il possible de classer l'être humain ? 

Venez découvrir, comprendre et savoir, si, en vous, sommeille un dangereux criminel ou un voleur de pomme !

Au MUSEE DE LA FRANC - MACONNERIE

16 rue Cadet - 75009 PARIS

Tél : 01.45.23.74.09
Métros : Cadet (ligne 7) ou Grands Boulevards (lignes 8, 9)
Station Vélib' : Cadet (24-26 rue Cadet)​

Horaires :

- du mardi au vendredi : 10h00-12h30 / 14h00-18h00
- le samedi : 10h00-13h00 / 14h00-19h00
- le dimanche : 10h00-12h30 / 14h00-18h00

Fermeture les lundis et jours fériés.

LIENS :

L'officiel des spectacles 

Musée national de la Franc-maçonnerie

Hiram.be 

 


Ailleurs sur le site :

on en parle sur le Web :

http://www.testoi.com

Related Articles

Lieu de la news

Dans la boutique à la rubrique : Livres


Recevez des infos sur les activités de Sandrine Mulas directement dans votre boite aux lettres

Sandrine Mulas - Photography - Siret : 491881595 00020 - APE : 9003B-


Site by JLH